Une naturopathe ou un toiletteur pour chiens peuvent avoir besoin de créer un site vitrine pour présenter leurs services. Afin d’obtenir des visiteurs réguliers qui deviennent par la suite des clients, ces sites web professionnels doivent alors respecter certaines règles, liées notamment au référencement naturel. Découvrez ces six conseils pour savoir comment faire un bon site vitrine.

1. Faire un bon site vitrine en travaillant son optimisation globale

À moins de faire appel aux prestations d’une agence de création de sites internet pour la réalisation de son site vitrine, un professionnel a besoin de comprendre les enjeux qui se cachent derrière son site. Il devra faire un site structuré, clair, fluide, au design agréable et qui contient des informations essentielles relatives à son entreprise. Pour cela, l’optimisation technique et du contenu rédactionnel sont à maîtriser. Il s’agit de mettre en place des pratiques plébiscitées par les robots des moteurs de recherche pour espérer être bien placé dans les pages de résultats. Ce positionnement acquis offre une certaine visibilité, plus ou moins intéressante, le tout sans débourser d’argent pour des annonces publicitaires.

2. Créer une page contenant des informations exhaustives pour chaque service présenté

Un site vitrine présente logiquement les services que propose le professionnel. Si l’internaute est à la recherche d’un praticien et qu’il souhaite régler un problème de santé spécifique, il doit savoir rapidement si sa pathologie est comprise parmi les prestations. Pour reprendre l’exemple de la naturopathe qui crée son site web, celle-ci pourrait dédier plusieurs pages à ses différents services, si elle en a (consultations au cabinet, à distance, iridologie…). En lisant le détail de chaque page, l’internaute doit idéalement obtenir des réponses à la plupart de ses questions. Le professionnel peut ensuite le rediriger vers un formulaire de contact.

3. Ne pas négliger l’importance de la page à propos

Nombreux sont les sites qui ne rédigent pas une page à propos complète et intéressante. Dès lors, il est déjà possible de se démarquer sur ce point. De plus, ces sites manquent une occasion de favoriser leur visibilité en ne l’optimisant pas. La page à propos fait partie des pages les plus consultées, puisque les internautes sont curieux et ont besoin d’être rassurés. Avant d’acheter un produit ou un service, ils veulent savoir qui est derrière ce site, qui a créé cette entreprise et quel est son parcours de vie. Le site vitrine est réussi si l’on y perçoit une dimension personnelle et authentique.

4. Avoir un site vitrine efficace grâce au blog

Le site vitrine est un type de site web simple : sa structure se décompose en plusieurs pages fixes. On y retrouve généralement les données principales liées à l’activité du professionnel qui le crée (prestations, horaires, localisation géographique …). Or, le problème de ce site, une fois que les informations nécessaires ont été publiées sur chaque page, c’est qu’il n’est plus actif. Aux yeux des moteurs de recherche, ce n’est pas un bon signe. La méthode consiste donc à créer une partie blog, afin de l’alimenter régulièrement en contenus frais et d’actualité. Les articles publiés sur ce blog ont évidemment un lien direct avec l’activité du professionnel et se basent sur des requêtes clés assez cherchées par les internautes.

5. Élaborer une stratégie de netlinking solide

Il est également temps de parler de stratégie de netlinking. Un site vitrine gagnera en importance s’il bénéficie de l’appui de liens entrants et sortants pour lui donner de la légitimité. Il s’agit d’un pan essentiel à ne pas négliger lorsque l’on travaille le SEO de son site. Tout d’abord, il y a les backlinks, ces liens entrants sont perçus comme des recommandations. D’autres sites parlent de ce site vitrine en publiant son lien et dirigent les internautes vers lui. Les liens sortants sont également importants, car ils permettent au site vitrine d’indiquer aux internautes que d’autres ressources complémentaires sont intéressantes pour eux. Les liens font exister le site au travers des autres et créent une dynamique naturelle entre experts.

6. Ne pas négliger les éléments de preuve sociale

Ce conseil pratique est le moins tourné vers le référencement naturel, mais il aura un impact considérable pour la réputation du site et surtout, de son propriétaire. Pour rappel, la naturopathe ne crée pas son site pour le plaisir d’en avoir un, elle le fait en vue d’attirer de nouveaux patients à elle. Afin de les convaincre de ses compétences, il sera utile pour elle de publier sur son site vitrine des témoignages de patients. Ainsi, on parle de preuves sociales. Celles-ci sont assez déterminantes et sont très consultées par les internautes. De façon générale, les avis, les réalisations, les portfolios sont de bons éléments pour faire du site vitrine un gage de qualité.