L’ensemble du processus permettant de donner vie à un projet web met à l’ouvrage différents acteurs avec des profils et des aptitudes bien particulières. L’évolution du digital accentue un peu plus cette nécessité de compétences. Dès lors, que ce soit pour la conception d’une application mobile ou pour celle d’un site vitrine ou même de la refonte de site, la plupart des entreprises se tournent vers des agences web. Ces dernières disposent des ressources humaines compétentes pour chacune des étapes.

Création de site web : les ressources nécessaires à la conception

L’un des principaux objectifs de la création de site internet est d’accroitre votre visibilité, votre notoriété et d’amener vos utilisateurs à effectuer une action prédéfinie. Ainsi, il va de soi que la première phase consiste à recenser vos attentes par rapport au projet web, ainsi que vos éventuelles préoccupations afférentes. Cette responsabilité revient au chef de projet. Il a à sa charge la planification et la gestion de tout le projet. C’est lui qui établit le cahier des charges et s’assure de son respect tout au long du processus.

En outre, il a une vision d’ensemble de ce qui doit être fait et coordonne les autres acteurs impliqués aux différents niveaux. Avec l’essor des technologies nomades, il a l’obligation d’avoir une spécialisation en création d’application mobile. De plus, en fonction de certains paramètres tels que le genre de client et les supports à utiliser, on distingue plusieurs types de chefs de projet. Il s’agit entre autres du chef de projet technique, du chef de projet fonctionnel et du chef de projet spécialisé en relation client.

Les acteurs impliqués dans le développement d’un site web

Naturellement, les premiers concernés par cette partie sont les acteurs du développement web. Ils se chargent de la transcription des directives du cahier des charges en lignes de code. Ce sont eux qui donnent vie au site internet au moyen de divers langages de programmation comme le HTML, le CSS, le JavaScript, le PHP et bien d’autres. Ils effectuent par la même occasion la programmation des éventuelles fonctionnalités du site voulues par vous ou votre entreprise. Il faut noter qu’on retrouve généralement deux types de développeurs web : front-end et back-end.

Une fois ce codage achevé, l’intégrateur est responsable de la traduction des éléments graphiques en langage HTML. Son action s’étend à l’ensemble des parties du site internet que ce soit les images, les sons, les textes et même les vidéos. Les administrateurs de bases de données constituent un maillon non moins important de la chaine. C’est grâce à eux que les utilisateurs présents dans l’univers du digital peuvent avoir accès aux données du site avec facilité et rapidité.

L’apparence du site internet

Il convient de préciser que l’intégration des différents éléments marque l’entrée en action du webdesigner. Il crée un reflet de votre futur site tout en faisant très attention aussi bien à la présentation visuelle qu’à l’ergonomie. Il s’assure ainsi de l’obtention d’un graphisme séduisant et d’une grande fluidité dans la consultation. L’assemblage et la disposition des différents éléments de l’interface du site et leur caractère responsive sont donc de son ressort.

Dès lors que l’ossature du site est mise en place, le graphiste se charge des éléments graphiques qui doivent y figurer. Il opère sur différents éléments tels que les logos, les images et les chartes. La mise en place d’une interface web facile à prendre en main incombe à l’ergonome. Il doit également s’assurer que son travail respecte les recommandations du cahier des charges et que le site offre une bonne expérience utilisateur. Le volet accompagnement sonore dépend du designer sonore.

La phase de la création et la gestion du contenu

Après la conception de la forme, logiquement il faut s’occuper du fond. Dans ce cadre, les rédacteurs SEO sont sollicités pour la production des contenus de qualité, qui permettront au site d’avoir un bon référencement sur les moteurs de recherche. La quête de notoriété auprès du public et de l’augmentation des ventes induit implicitement le recours à des stratégies de marketing digital. Le webmarketeur se voit donc assigner deux rôles : attirer le plus d’internautes et amener les visiteurs à réaliser l’action voulue. Toutefois, avant de se lancer dans le webmarketing, il est impératif d’héberger ou de faire héberger votre site.

Pour faciliter l’atteinte de vos objectifs, l’idéal serait d’opter pour un hébergeur fiable et avec une performance avérée. Au rang des critères de choix, on dénombre la sécurité, la performance, l’évolutivité et la disponibilité. L’hébergeur doit pouvoir garantir votre sécurité face aux potentielles attaques. Il doit également être en mesure de vous permettre de mettre en place votre site, indépendamment de son architecture. L’évolutivité vous assure la possibilité d’expansion de vos activités. Pour l’atteinte des objectifs de vos campagnes marketing et l’obtention de plus de visites, il vous faut être sûr de la disponibilité de votre site, quel que soit le moment choisi par l’internaute.