Comment mettre en place un test A/B ?

test A/B

Publié le : 19 août 20226 mins de lecture

Optimiser le taux de conversion figure parmi les solutions de premier choix pour l’amélioration de la rentabilité des entreprises. Pour arriver à cette finalité, plusieurs solutions existent, dont l’utilisation de tests A/B. Stratégie phare du marketing digital, le testing A/B permet de récolter certaines données pertinentes en vue d’aboutir à une prise de décision efficace. Quel est le principe de cette pratique et comment en tirer parti ?

Le concept du testing A/B

Les tests A/B ne datent pas d’hier car ils existent depuis plus d’une centaine d’années. C’est en effet au célèbre statisticien britannique Ronald Fisher que l’on doit cette pratique, qui consistait à l’époque à analyser deux types d’expériences scientifiques. Ce n’est que plus tard, vers les années 90 que l’idée a été reprise par les spécialistes du marketing.

Dans le monde du digital, et plus particulièrement l’e-commerce, il est possible d’optimiser ses pages avec l’A/B testing. Les outils dédiés permettent en effet de comparer deux versions différentes d’un site web ou d’une application. Le but étant d’évaluer l’efficacité commerciale de chaque version et d’analyser le comportement des internautes. Pour ce faire, les deux variations (A et B) sont présentées aux utilisateurs, puis testées suivant certains indicateurs spécifiques tels que le taux de conversion. Une analyse statistique est par la suite menée afin de définir la version qui présente les meilleures performances (clics, abonnements, achats, etc.). La stratégie marketing à adopter dépendra alors des résultats obtenus et des axes d’amélioration retenus suite aux tests effectués.

Quels sont les éléments à tester sur son site web ?

Sachez qu’il est possible de tout A/B tester sur votre site web, des éléments de navigation aux contenus digitaux en passant le design. Afin d’établir des hypothèses d’optimisation pertinentes et définir les tests à réaliser en priorité, il est important de passer d’abord par une analyse minutieuse du comportement de vos visiteurs. Si chaque cas est différent, certains éléments sont susceptibles plus que d’autres de générer de meilleurs résultats. Voici quelques pistes de choses que vous pouvez tester sur votre site :

  • La page d’accueil

Il s’agit souvent de la page la plus visitée d’un site e-commerce. Et pour cause, c’est le lieu où la majorité des internautes sont redirigés lorsqu’ils découvrent votre boutique via les moteurs de recherche. La page d’accueil revêt donc une importance stratégique capitale dans la réussite de votre activité, raison pour laquelle elle doit être suffisamment pertinente et optimisée.

  • Les pages de catégories

Dans les sites e-commerces, les pages catégories permettent aux internautes d’acquérir de nombreuses informations. Par ailleurs, elles sont cruciales pour le référencement naturel. Des indicateurs comme le taux de rebond, le taux de conversion ou encore le temps passé sur les pages peuvent vous amener à réaliser de nombreux tests : mettre les produits les plus vendus en avant, faire remonter les articles en promotion, réunir tous les produits en une seule page, etc.

  • Les pages de produits

L’optimisation de ces pages est conditionnée par de nombreuses variables, dont le panier moyen, le taux de conversion ou encore le taux de rebond. Quelques tests intéressants peuvent être effectués pour définir la stratégie la mieux adaptée : fournir le maximum d’informations, préférer les « bullet points » pour les descriptions, opter pour des visuels aux fond neutre…

Étapes pour mettre en place une stratégie de testing A/B

L’outil d’A/B testing ne constitue pas le seul moyen d’aboutir au succès de vos tests. Pour arriver à cette finalité, il est important, voire indispensable de réunir une équipe technique compétente pour assurer l’exécution des tests et d’en analyser les résultats.

L’équipe projet étant au complet, il convient par la suite de choisir un élément à tester. Selon votre objectif, vous pouvez choisir un élément variable comme les images, un call-to-action, les formulaires ou encore les prix. Vous avez également la possibilité d’analyser des contenus plus complexes comme une page entière de votre site Internet.

Une fois les objectifs définis, la prochaine étape concerne la création d’un site web test, qui sera destiné à intégrer l’outil marketing. Ceci fait, il importe de diffuser cette version, dont la procédure variera selon le type de logiciel et de contenu choisis.

Après diffusion, vous devez interpréter les informations récoltées pour avoir une idée plus claire des actions à mener. Pour analyser les résultats, vous pouvez vous référer aux similitudes et divergences entre la version de référence et la version test. Il s’agit notamment d’évaluer leur pourcentage de conversion respectif, l’indice de fiabilité statistique ainsi que le taux d’amélioration enregistré. Les résultats peuvent également être classés dans différentes catégories afin de mieux comprendre le comportement des internautes ciblés : selon leur âge, leur situation géographique ou leur profil (nouvel acheteur, abonné, nouveau visiteur, etc.).

Méta-titre : L’essentiel pour se lancer dans le testing A/B

Méta-description : Qu’est-ce que l’A/B testing ? Comment mettre en place des tests A/B ? Quels éléments tester sur son site web ? Zoom sur cette pratique marketing.


Plan du site